La sensibilisation à l’égalité professionnelle et la lutte contre les discriminations sont des axes pour lesquels l'école Polytech de Montpellier se mobilise. Ces valeurs s’inscrivent dans le volet social de la démarche DDRS, initiée par l’école depuis de nombreuses années, tout comme les aspects de parité, d’insertion et d’égalité.

Les violences sexistes et sexuelles touchent tous les domaines et secteurs d'activité. Suite à la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019, les établissements d'enseignement supérieur doivent élaborer un plan d'action relatif à l'égalité professionnelle, avec un axe dédié à la lutte contre les VSS.

Plan d’action contre les violences sexistes et sexuelles au sein de l’école


Début 2021, le réseau Polytech a constitué un groupe de travail réunissant les référents égalité femmes-hommes des différentes écoles afin de travailler sur une stratégie de sensibilisation des personnels et élèves via l'organisation d'événements. Polytech Montpellier, en synergie avec les actions du réseau mais aussi de l'Université de Montpellier, a choisi d'aller plus loin en proposant un plan d'action spécifique (que vous pouvez consulter en version PDF).

Tout au long de l'année, l’école propose différentes actions afin d'informer l'ensemble des élèves sur les dispositifs existants et les sensibiliser aux VSS.

IMG 2057 orange day cafe debat

 

Pour vous accompagner : la référente école et la cellule d’écoute de l’UM


Guide VSS UM

Le point de départ est la nomination, début 2021, de Caroline Strub, enseignante-chercheuse au sein du département génie biologique et agroalimentaire, en tant que chargée de mission égalité femmes-hommes. Son rôle est d'animer et de fédérer les actions de sensibilisation et les dispositifs de signalement en lien avec la direction de l'école. Pour toute question ou problématique relative aux violences sexistes, mais aussi plus largement en matière d'égalité femmes-hommes, contactez Caroline Strub en lui envoyant un email à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Que vous soyez étudiant.e ou personnel de l’université, la cellule d’écoute de l’UM recueille votre signalement et vous accompagne en toute confidentialité. Elle est constituée de la référente égalité femme-homme, de la vice-présidente chargée de la responsabilité sociale, de la cheffe du service qualité de vie au travail, d’une représentante ou d’un représentant du service de médecine préventive, du chef de service vie étudiante (pour les étudiant.e.s), de la direction des ressources humaines et des assistants de service social de l’UM (pour les personnels).

Consulter le guide VSS de l’UM

 

Une fiche de signalement : pour quoi faire ?


Que vous soyez victime ou témoin, une fiche de signalement interne à l’UM est à votre disposition (disponible sur l’intranet pour les personnels).

Cette fiche vous permet de décrire ce dont vous avez été victime ou témoin. Elle est utile pour établir précisément les faits, et vous permet également de garder une trace si vous avez besoin d’un temps de réflexion avant d’agir.
Pour compléter la fiche, vous pouvez vous faire aider par les référentes de la cellule d’écoute, par tout professionnel de l’accompagnement de l’UM, par Caroline Strub ou toute personne de confiance.
Vous pouvez y joindre les preuves que vous jugez utiles (témoignages, enregistrements, photos, sms, courriels, etc).

Plus d’informations sur le site de l’Université

 

violentometre

Contact